Qui-sommes-nous ?

Qui-sommes-nous ?

James COLLIGNON - Ostéopathe

Après de nombreux cursus aux États-Unis et en France, j’ai travaillé pendant 19 ans dans diverses équipes cyclistes professionnelles et collaboré avec les meilleurs coureurs et entraîneurs mondiaux. Cela m’a permis de me rendre compte que dans le haut niveau c’est le psychisme qui fait la différence.

Cette proximité avec des compétiteurs hors norme m’a donné la possibilité, d'observer et de traiter les perturbations biomécaniques liées aux agressions physiques et psychologiques durant les compétitions.

J’ai alors décidé d’entreprendre diverses formations liées à la préparation mentale, au développement personnel et à la psychologie, enrichie ultérieurement par une formation en médecine chinoise, la nutrition et de nombreuses formations Somato-émotionnelle, ce qui m’a conduit d’appréhender le sportif, mais aussi l’individu, dans toute sa globalité et sa complexité.

Fort de ces expériences et connaissances, j’ai décidé de transmettre ma passion du domaine de la somatisation à travers une formation tant théorique que pratique pour faire évoluer l’ostéopathie à un stade plus global de l’individu dans une dimension bio-psycho-environnementale et non uniquement biomécanique.

Qui-sommes-nous ?

Eva COLLIGNON - Psychologue Clinicienne

Diplômée en Psychologie Clinique et Psychopathologie Intégrative, c'est à Montréal, au cours de mes études, que j’ai appris et réalisé l’importance d’une approche intégrative dans ce domaine.

À l’instar de l’approche holistique, l’approche intégrative considère la personne dans sa globalité, en s’intéressant à l’ensemble de ses dimensions (corporelle, cognitive, émotionnelle, spirituelle, comportementale et relationnelle), plutôt que de manière morcelée, dans une approche centrée sur un symptôme. Dans la pratique, l’approche intégrative se traduit par la mise en association des différents courants psychologiques (TCC, psychodynamique, systémie, etc), permettant ainsi de s’adapter au mieux aux problématiques, aux besoins spécifiques et au fonctionnement psychologique de chaque patient.

Par ailleurs, le travail conjoint du corps et de l’esprit a impacté ma perception de la psychologie et, par conséquence, ma pratique professionnelle. En partant du principe que la personne est un « tout » et que le langage du corps (via des sensations, l’expression des émotions, du relationnel) a autant sa place que le langage verbal, l’approche thérapeutique est alors envisagée comme une double lecture : l’écoute attentive de l’histoire du patient, ainsi que celle des manifestations corporelles associées. Dans cette perspective de synergie entre le corps et le psychisme, tout est interdépendant, relié et porteur de sens.